Citoyenneté Australienne

L’histoire avait commencé le 26 Juin 2006. Ça ne devait être que pour une année d’échange, mais j’avais déjà mon plan secret: m’accrocher et rester aussi longtemps que possible, pourvu que l’Australie ma plaise. Je voyais les choses en grand, mais je ne sais pas si j’avais pensé que, à peu près 6 ans plus tard, j’allais devenir un citoyen Australien.

Toute l’histoire

Voilà, je suis officiellement Australien
Voilà, je suis officiellement Australien

Pour ceux qui ont bonne mémoire, je m’étais vu attribuer, le 11 avril 2008, un visa temporaire – première étape pour l’obtention d’un visa permanent – puis finalement le visa permanent une paire d’années plus tard. Enfin … le visa permanent est un visa a durée indéterminée, tant qu’on peut justifier ne pas s’être absenté du pays plus de 3 ans sur 5, car il faut renouveler le visa tous les 5 ans.

Etant donné que je suis parti pour plus de 3 ans en Angleterre pour mon doctorat, ça allait poser problème ! Mon visa permanent allait être annulé – faute d’avoir suffisamment résidé dans le pays – et j’allais devoir repartir de la case départ : refaire une demande de visa à 1.500€, etc.Donc, évidemment, obtenir la citoyenneté semblait être une bonne alternative: pas besoin de la renouveler toutes les 5 ans, plus de problèmes pour aller/venir du pays, et puis les avantages qui vont avec la citoyenneté: le droit de vote, avoir un second passeport, plus de possibilités d’emplois… Mais pour la citoyenneté aussi, il y avait des exigences au niveau du temps passé à vivre sur le territoire. Mais en cherchant bien, j’ai trouvé un petit alinéa comme ça:le temps passé à l’étranger, en compagnie d’un époux citoyen Australien, peut être compté comme temps passé en Australie, a la discrétion des services d’immigrations”.

Cravate avec motifs kangourous: attention !
Cravate avec motifs kangourous: attention !

J’ai donc monté mon dossier aussitôt que possible, grâce à l’aide de la maman de Clare et une de ses amis (auxquelles je suis infiniment redevable) et posté en Février 2012, un peu avant mon voyage en Australie.
C’est qu’il y avait plusieurs étapes pour obtenir la citoyenneté  un rendez-vous aux services d’immigration, puis un test de citoyenneté, puis enfin la remise officielle du certificat de naturalisation. Toute la procédure ne devait pas dépasser un an et demie, et – potentiellement – il m’aurait fallu faire un voyage en Australie pour chaque étape !

Bref, j’attendais impatiemment qu’on m’invite pour le premier entretien: il n’en a rien été, j’ai directement reçu une invitation à me présenter au test de citoyenneté Australienne. Apparemment  j’étais dispensé d’entretien préliminaire. Tant mieux ! Je me suis donc appliqué à potasser le livre de révision du test: hymne national, composition de la population, système politique, juridique, brève histoire du pays … C’était assez complet, mais très intéressant ! Le jour du test, j’ai fait un score de 100%: voilà: il ne me restait plus qu’à aller en Australie pour participer à la cérémonie de naturalisation !

Et pour célébrer ... une bière australienne au bar du coin !
Et pour célébrer … une bière australienne au bar du coin !

Là encore, alors même qu’il était écrit noir sur blanc que la naturalisation ne pouvait se faire que sur le sol Australien, il n’en a rien été: j’ai reçu une invitation à me présenter .. .au consulat Australien à Londres ! Et tant mieux, voici l’affaire réglée. Clare est venue avec moi, j’ai chanté l’hymne  prononcé l’engagement citoyen, serré la pince de l’assistant du consul, et avant même que je le sache, le 11 Octobre 2012, je suis devenu un Australien à part entière. Franco-Australien. Voilà.

Ça pourrait sembler être la fin d’une histoire: je suis arrivé en Touriste, et je suis devenu un “gars du coin”. Voilà, mais maintenant, il y a toute une vie à bâtir, peut-être une famille à fonder , et encore mille aventures à vivre: en fait, ça ne fait que re-commencer … et j’ai hâte d’y être !


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d168328755/htdocs/blog2/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *