Visite en Australie

La visite annuelle

Je fais toujours attention aux détails
Je fais toujours attention aux détails

Cette fois-ci, l’excuse pour retourner en Terre Promise était le mariage de mon témoin de mariage: Mickaël et sa copine de longue date, Lin. Mais encore mieux: Mickaël a invité tout ses potes de France, la plupart étant des étudiants que j’avais rencontré quand ils étaient venus passer une année d’échange à Wollongong — mais depuis rentrés en France. Donc voilà le plan: aller en Australie, voir mes potes, et retrouver toute la “diaspora” de potes qui sont passés par l’Australie.

C’est l’été ?

Arrivés à Sydney, Clare a immédiatement repris un vol pour aller voir ses parents, moi je suis resté sur place pour voir mes potes. Je jette un coup d’œil dehors: il y a un immense drapeau Australien devant l’aéroport, et un vent violent le maintient parfaitement droit. Il pleut des cordes, qui tombent en diagonale tellement le vent est puissant. Ah oui: l’atterrissage était aussi assez flippant, encore une fois, à cause du vent. Habitués à l’hiver européen, je commence a regretter de n’avoir pas pris bonnets, écharpes, coupe-vent … bref, je sort pour voir: il pleut, il vente, mais il fait tout de même une trentaine de degrés. En fait, la pluie est même chaude. Il fait un temps de chien, mais je me change en tongs et shorts et marche sous le vent et la pluie battante … mais il fait quand même chaud. C’est vraiment unique, J’avais oublié cette sensation. L’Australie, c’est bien … même quand il fait moche. En fait Mickaël aura une chance incroyable, parce que la seule belle journée de toute la semaine, ce sera celle de son mariage !

Tim, Florient, P-A, etc.
La joyeuse compagnie ... même pas encore au grand complet
La joyeuse compagnie … même pas encore au grand complet

Je file direct chez Tim, qui s’est acheté une maison 3 chambres : rien que ça. Et commence une longue soirée avec pas mal de potes, passée à regarder toutes les conneries possibles et imaginables sur YouTube, tout en se donnant à chacun un résumé de ce qui s’est passé ces dernières années !

Le lendemain, c’est l’enterrement de vie de garçon de Mickaël. C’est resté assez sage … De toutes façons, nous – ayant fini notre “soiréee YouTube” à 4H du mat un peu éméchés – on n’était pas vraiment les moteurs de la fête. Mais bref, tout le monde était au rendez-vous, c’était incoyable de revoir toutes ces personnes venues de partout dans le monde ici – si ce n’est que le décalage horaire m’a heurté de plein fouet en milieu d’aprèm’. Le “noyau dur” (dont je faisait fièrement partie) a quand même bravement fini la soirée en plein cœur de Sydney, à 4 heures du mat’, au Mac d’O de Circular Quay – en attendant le premier train pour nous ramener en banlieue chez Tim ( qui était parti se coucher il y a bien longtemps: il bossait le lendemain . Finalement rentrés chez Tim, on le croise … en route vers le boulot. Nous, on va dormir!

Le Fameux Mariage

La semaine s’est passée doucement, Clare et ses parents sont arrivés la veille du mariage, moi j’ai fait un peu de shopping, ballades entre-temps … et avant qu’on le sache, nous étions en train de nous préparer pour la cérémonie. La réception était au jardin aux roses, en plein cœur des jardins Botaniques de Sydney. Il nous en met plein la vue, le pépère: un petite assemblée, sous un immense et vieil arbre … le beau temps, bref, tout est là. La mariée était splendide, et la cérémonie pas trop longue ! Il n’y avait que 12 places assises, et Mickaël nous en avait réservé deux, on s’est sentis très privilégiés !

Pour la réception, il n’a pas lésiné sur les moyens non plus. On devait les attendre au bord de l’Opéra House, et ils ont débarqués sur un grand Yacht, où la réception se déroula ensuite, tandis qu’on voguait autour de la baie de Sydney. La grande Classe, les gars. Super bouffe, super ambiance, discussion délirantes … le seul regret, au final, est que ça se soit terminé si tôt!
Enfin bref, Mickaël semblait un peu nerveux que quelque chose ne se passe pas comme prévu (un peu comme moi à mon Mariage), mais au final, c’était super ! Une journée mémorable ! On dirait que la vidéo que j’avais assemblé avec l’aide des autres potes lui ait plu … enfin si c’est pas le cas, il a bien caché ses sentiments. Il faut dire que la vidéo en question surfait sur la fine limite entre le drôle et l’embarassant 🙂

Le deuxième plus beau couple de la journée (après les mariés, of course) : nous :-p
Le deuxième plus beau couple de la journée (après les mariés, of course) nous :-p

Victor, l'und e mes garçons d'honneur, en était tout gaga
Victor, l’un de mes garçons d’honneur, en était tout gaga

Tim, Alen et Florian
Tim, Alen et Florian

Ce qui se fait de mieux en Chine !
Ce qui se fait de mieux en Chine !

Oui, oui, oui
Oui, oui, oui

Et hop !
Et hop !

L'incontournable bisou
L’incontournable bisou

L'affaire est dans le sac, je vous présente Monsieur et madame Quélin !
L’affaire est dans le sac, je vous présente Monsieur et madame Quélin !

Le photographe de mariage le plus inventif / hardcore que j'ai jamais vu. Monter à l'arbre avec 4.000€ de matos photo ...
Le photographe de mariage le plus inventif / hardcore que j’ai jamais vu. Monter à l’arbre avec 4.000€ de matos photo …

Tout la joyeuse compagnie !
Tout la joyeuse compagnie !
La suite

Le lendemain Clare est allé rendre visite à ses ex-demoiselles d’honneur, et moi je suis retourné voir Mickaël et Lin qui organisaient une réception post-mariage chez eux. Mickaël a fini par racheter son appart à son propriétaire, ils se débrouillent bien, tous les deux ! Voir mes deux potes Tim et Mickaël avoir la vie tranquille, sous le soleil …Ça me donne tellement envie de retourner en Australie et de, moi aussi, pouvoir me poser, avoir un endroit où je puisse dire que c’est vraiment “chez moi” … Il faut que je finisse mon Doctorat aussi tôt que possible !

A ce sujet, j’ai réussi à visiter mes anciens collègues de boulot, chez qui j’espère bien trouver un boulot, une fois mon Doctorat à Londres fini. Ils ont emménagé juste au bord de la mer, à Wollongong (auparavant, ils étaient à 75 km de Wollongong, dans les terres) … donc tout va bien: il faut juste que je finisse mon Doctorat, il faut juste que je finisse mon Doctorat … Ça m’obsède !

J’ai aussi croisé Florence, une amie de longue date (première année d’université), qui s’est installée à Sydney pour quelques années. Ils se sont trouvés un appart presque au bord de la plage, en plein Sydney ! la grande Classe. Elle dit qu’elle rentrera en France … on verra 😉

Avant qu’on le sache, la semaine était passé – chargée d’émotions, comme toujours – mais il était temps de continuer, direction la Chine du Sud, puis ensuite … finir de fichu Doctorat !!!


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d168328755/htdocs/blog2/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *