9 jours en Norvege (2)

23 – 25 Aout, À la rame

Réserves de bouffe reconstituées à la supérette locale, nous sommes prêts : on n’a plus qu’à attendre au bord du Fjord qu’on vienne déposer … notre kayak. On a décidé de louer un kayak pendant 3 jours pour visiter explorer le Fjord. Sauf que le kayaks n’est sont toujours pas là, on attend…

En attendant de partir ...
En attendant de partir …

Un Néo-Zélandais finit par débarquer dans sa camionnette avec notre kayak – avec plus d’une heure de retard. Une fois prêts, on s’empresse de partir … mais pas avant avoir mis un peu d’apéro’ dans les cales. Eh oui : on a un kayak double, c’est immense, et il y a plein de place aux extrémités, pour y ranger la bouffe, la tente, les duvets … et même quelques bières. C’est le luxe : le bateau (trans–)porte tout : on a rien à porter sur le dos, quel plaisir ! Avec seulement le torse qui dépasse du bateau on est au sec, même quand il pleut, et on n’a jamais froid.
C’est vraiment la classe. Le Kayak a aussi un petit gouvernail à l’arrière : très pratique; et avec ma femme ex-championne d’avion, je vous prie de croire qu’on glisse sur l’eau à bonne allure. Juste une chose que nous ne maîtrisons pas du premier abord … négocier les vagues des ferrys et gros bateaux sans que le kayak s’enfonce sous l’eau entre deux vagues du sillage ! Il est déjà 2 heures, nous avons l’impression d’être à peine partis, mais au bout d’un voyage somptueux, nous arrivons à un tout petit phare, à l’embranchement de deux Fjords, perché sur un petit lopin de terre coincé entre la pente du Fjord et le bras de mer. Après un débarquement périlleux, on découvre un tout petit coin dégagé – juste assez grand pour y planter la tente ! Banco : dîner, bière, dodo!

Apéro après une rude journée, vue imprenable, personne, zéro bruit
Apéro après une rude journée, vue imprenable, personne, zéro bruit

Juste derrière, il y avait un immense champ de framboises bien mures ...
Juste derrière, il y avait un immense champ de framboises bien mures …

Salut les ploucs !
Salut les ploucs !

Le Paquebot Costa Croisières - attention aux rochers !
Le Paquebot Costa Croisières – attention aux rochers !

Au chaud et au sec, même sous la pluie !
Au chaud et au sec, même sous la pluie !

La bouffe

En mangeant du Canigou froid ...
En mangeant du Canigou froid …

On a acheté – à la va-vite – une collection de boîtes de conserve pour servir de plat de résistance lors de notre voyage. Pratique, ça ne dépérit pas, ça ne craint pas l’eau, c’est déjà cuit (note : nous n’avons pas de réchaud, ni de couverts – mis à part un combiné « cuillère avec des piques au bout » pour deux). Bref, on partage la cuillère à deux, et on mange direct dans la boîte de conserve.Il nous faut 6 repas, donc 6 boites de conserves. On prend deux « Spaghetti boulettes de viande », et pour les 4 autres, on prend des spécialités locales aux noms bizarres. On a attaqué par une « spécialité locale » …  Et on a été un peu … déçus.

Un Snickers, et ça repart

Un Snickers, et ça repart

C’était un genre de bœuf-carottes, mais avec une sauce très épaisse qui, froide, s’était solidifiée. Donc le tout ressemblait de très près … à de la bouffe pour chiens, à manger froid, directement dans la boîte. Clare et moi attaquons bravement – pas trop le choix – en priant pour que les autres conserves ne soit pas toutes pareilles. C’est délicieux – mais il faut juste faire un gros effort pour ne pas regarder la consistance de ce qu’on mange, sinon à chaque bouchée, c’est la pub «Canigou » qui surgit dans votre esprit. Heureusement, il y a du fromage, du chocolat … et une bière pour tout rincer !

Le Voyage

Bref, notre tour du Fjord en trois jours se soldera par un honorable 65Km à la rame, deux petit-déjeuner dans le Kayak glissant sur les eaux plates cristallines du Fjord – avec la plus belle vue du monde – et le meilleur apéro de toute ma vie sur le bateau, en compagnie de phoques, après avoir croisé quelques dauphins dans la matinée. Eh bah, on nous avait promis des élans durant notre rando, il n’en a rien été; mais au moins le tour du Fjord était plein de surprises ! Les phoques étaient les plus marrants. Très méfiants, ils nous suivaient néanmoins par curiosité  faisant des numéros de natation synchronisée, avec leurs têtes de chiens qui dépassent juste de l’eau. Le fjord évidemment était d’une splendeur solennelle.  Je ne vais pas essayer de vous décrire la chose, regardez les photos, et surtout, allez-y vous-même – si vous n’aimez pas ramer, il y aussi des ferrys qui font le tour ! L’avantage de notre sortie en kayak, c’est qu’on l’a loué assez longtemps pour pouvoir sortir des sentiers battus. Le matin, on était vraiment seuls au monde, dans la beauté et le calme (et quel calme!) environnants, on a pu s’approcher plus près des phoques et dauphins, s’arrêter où l’on voulait, quand on voulait, prendre notre temps. C’était vraiment génial, reposant, émerveillant … je pense que le Kayak est devenu mon moyen de transport préféré !

Quel que soit le temps, une bière s'impose !
Quel que soit le temps, une bière s’impose !

L'avantage du Kayak, c'est qu'on peut aller ou on veut !
L’avantage du Kayak, c’est qu’on peut aller ou on veut !

Le meilleur petit déjeuner de ma vie. Sans déconner. Ça vaut même pas un petit déjeuner a 50 Euros au Hilton.
Le meilleur petit déjeuner de ma vie. Sans déconner. Ça vaut même pas un petit déjeuner a 50 Euros au Hilton.

Ça aurait été encore mieux sans les moustiques, mais bon, c'est pas mal quand même.
Ça aurait été encore mieux sans les moustiques, mais bon, c’est pas mal quand même.

Comme endroit pour installer un bar, on ne peut pas rêver mieux. Avec des phoques pour divertissement, c'est top.
Comme endroit pour installer un bar, on ne peut pas rêver mieux. Avec des phoques pour divertissement, c’est top.

De la Compagnie ! Je ne m'attendais pas à voir des Dauphins dans des eaux aussi froides !
De la Compagnie ! Je ne m’attendais pas à voir des Dauphins dans des eaux aussi froides !

Enfin un peu de ciel bleu !
Enfin un peu de ciel bleu !

Nos potes les phoques
Nos potes les phoques
Argh ! Quelle est cette lumière qui m’éblouit ! Pourrait-ce être le soleil ?
Argh ! Quelle est cette lumière qui m’éblouit ! Pourrait-ce être le soleil ?

25 – 26 Aout, La fin

Apres 3 jours a manger du Canigou sur un bateau ... une Pizza bien huileuses, ça n'a pas de prix.
Apres 3 jours a manger du Canigou sur un bateau … une Pizza bien huileuses, ça n’a pas de prix.

Kayak rendu, on se rapproche de Bergen. Notre dernière nuit en Norvège fut dans un camping municipal, et aussi la pire. Après s’être habitué à dormir dans le silence complet, ou a défaut au son d’un torrent voisin, entendre les retraités jacasser devant leurs immenses mobil-homes en picolant jusqu’à pas d’heure et pissant dans tous les coins, c’était le difficile choc du retour à la civilisation.

Le gentil sherpa de madame et son gros sac
Le gentil sherpa de madame et son gros sac

Le départ fut aussi toute une affaire. Je n’avais pas pu imprimer le reçu complet de notre billet d’avion commandé sur internet, juste griffonné sur un bout de papier, à la va-vite, le numéro du vol. Arrivé à l’aéroport, il y a bien un avion pour Londres, à la bonne heure, mais le numéro de vol ne correspond pas, et on est pas sur la liste des voyageurs. Pourtant on a réservé avec SAS, la compagnie nationale des pays Scandinaves … pas cool. On nous demande le numéro de réservation, que, bien évidemment, j’ai oublié de noter … Bref, voici l’explication, et accrochez-vous bien. Le vol était opéré par FlyBe, une compagnie anglaise. Ils avaient un partenariat avec SAS, par le biais duquel nous avions acheté nos billets. Mais voilà, entre-temps, FlyBe a fait faillite, et a été racheté par British Airways … mais British Airways n’a pas signé  d’accord avec SAS, et donc n’honorent pas les réservations faites via SAS, au moment où FlyBe existait encore ! Et voilà ! Bref, la gentille madame de chez SAS nous réserve deux places sur un autre vol, un peu plus long, passant par le Danemark … et devinez quoi, cerise sur le gâteau … mon sac n’était pas là, à Londres … (Heureusement, ils me l’ont déposé le lendemain, à ma porte).Que d’aventures, jusqu’au bout !

Soleil + pluie = arc-en-ciel
Soleil + pluie = arc-en-ciel

Les plans

Evidemment, le GPS de randonnée était de la partie: c’est un gadget qui devient de plus en plus indispensable !

Rando en Kayak.
La rando en Kayak de Flåm à Gudvangen
La radon de 4 jours
La rando’ de 4 jours à pieds de Finse à Myrdal.
Les randos a l’échelle de la Norvege
Les mêmes randos, à l’échelle de la Norvège

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d168328755/htdocs/blog2/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *