Août 2013 — Au fil de la Tamise …

24 Août 2013 — Descente la Tamise

Tout cela semblait si loin de Londres ...
Tout cela semblait si loin de Londres …

Il restait encore quelques beaux jours durant l’été, donc on s’est décidés à rester un peu plus dans le coin et faire quelques aventures dans les parages. On a découvert qu’on pouvait descendre la Tamise – très calme en amont de Londres – en canoë. Naviguer sur la Tamise une activité très populaire chez les Anglais, mais ceux-ci préfèrent leurs “houseboats”: des espèces de péniches réduites à l’échelle 1/2, et habitables bien sûr. Arrivés au point dé départ, un anglais loquace nous file notre embarcation: un bon gros canoë. A peu près aussi aérodynamique … qu’une baleine souffrant d’obésité morbide. On s’était habitués en Scandinavie aux kayaks super profilés qui glissent sur l’eau sans effort, il en sera autrement sur ce bateau. Et puis sur un canoë: chacun rame d’un côté, et il faut ramer à force égale sinon on tourne en rond (ce n’est pas normalement un problème sur les Kayaks). On espérait aussi qu’il y aurait un peu de courant dans la rivière, pour nous pousser un peu plus vite … eh bah, non; rien de cela non plus. Donc couvrir les distances entre les campings s’est avéré beaucoup plus ardu et long qu’initialement prévu !
Ce fut donc 3 journées complètes de rame, sans trop s’arrêter. On mangeait pendant qu’on passait des écluses, et on ramait de 9h à 6h sans trop s’arrêter. On a fait 120 km au final … avec quelques cloques sur les mains et plus de biscotos en revenant qu’en partant. Mais qu’est ce que c’était chouette ! Au début, on était au fin-fond de la campagne, la Tamise était étroite et méandreuse, mais arrivés aux abords d’Oxford, on a commencé à apercevoir de splendide demeures le long de la Tamise (qui doivent coûter une fortune) et les villages juste au bord de la Tamise. On a aussi appris à se servir des écluses. On a eu du bol avec la météo, on a même bronzé … mais la tamise était trop froide pour se baigner!

Ça a commencé comme ça ...
Ça a commencé comme ça …

Le passage d'une écluse ...
Le passage d’une écluse …

Clare ouvre la porte de l'écluse de Grafton ... le nom de la ville ou ses parents habitent !
Clare ouvre la porte de l’écluse de Grafton … le nom de la ville ou ses parents habitent !

La pause est finie !
La pause est finie !

Presque arrivés !
Presque arrivés !

Le premier camping
Le premier camping

Bon diner, douche, puis au dodo !
Bon diner, douche, puis au dodo !

Fine de journée
Fin de journée

Et on repart de plus belle au petit matin...
Et on repart de plus belle au petit matin…

Les écluses ont toujours un jardin entretenu impeccablement ... très british !
Allez Clare, on pousse !

OK, je te file un coup de main !
OK, je te file un coup de main !

Les écluses ont toujours un jardin impeccablement entretenu ...
Les écluses ont toujours un jardin impeccablement entretenu …

On est devenus des pros pour manipuler les écluses
On est devenus des pros pour manipuler les écluses

Oups, on est pas passés en dessous de celui-là ...
Oups, on est pas passés en dessous de celui-là …

Un peu de repos bien mérité ... durant une éclaircie !
Un peu de repos bien mérité … durant une éclaircie !

La nuit tombe doucement ...
La nuit tombe doucement …

Je veux pas me lever !
Je veux pas me lever !

Encore une averse au loin ...
Encore une averse au loin …

Une charmante bicoque sur les bords de la Tamise ...
Une charmante bicoque sur les bords de la Tamise …

Meuh !
Meuh qu’est-ce qu’il fabriquent ces humains ?
Et le plan du périple, enregistré par notre fidèle GPS !
Et le plan du périple, enregistré par notre fidèle GPS: 120Km !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *